SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.32 issue2On square sum graphs author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

Share


Proyecciones (Antofagasta)

Print version ISSN 0716-0917

Abstract

HAGENDORF, Jean Guillaume; LOPEZ, Gerard  and  RAUZY, Claire. Caracterisation des classes de ( 3)-hypomorphie a l'aide d'interdits. Proyecciones (Antofagasta) [online]. 2013, vol.32, n.2, pp.91-105. ISSN 0716-0917.  http://dx.doi.org/10.4067/S0716-09172013000200001.

G. Lopez a démontré la(≤6)-reconstructibilitédes relationsbi-naires finies (1972) (voir [1] et [2]) résolvant ainsi un probleme de Roland Fraissé (voir[3]). Sa preuve repose sur la notion de classe de difference. Depuis, la notion de classe de difference est un outil ma-jeur dans bien des travaux en reconstruction et demi-reconstruction notammenten[4], [5] et [6]etpermet dedefinir la notion de classe d'hypomorphie. La caracterisation des classes de (≤k)-hypomorphie finies, pour k≥6, a été obtenue par Hagendorf et Lopez en 1994 (voir [4]). La caracterisation des classes de (≤4)-hypomorphie finies a ete obtenue par G. Lopez et C. Rauzy (1992) (voir [6]). Ensuite, celle des classes de (≤5)-hypomorphie finies a etetrouvee par Y. Boudabbous (2000) (voir [7]). Dans cet article nous obtenons une caracterisation, par interdits, des classes de (≤3)-hypomorphie finies, puis infinies dans un prochain article. Ces deux articles sont resumes en [8]. La reconstruction infinie a ete en particulier etudiee en [4], [9] et [11]. D'autres utilisations des classes de difference ou des liens avec elles se trouvent par exemple dans [12] a [21].

Keywords : Relation; Binaire; Graphe; Reconstruction; Difference; Hypomorphie; Pavage; Interdit; Drapeau.

        · text in English     · English ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License